Le blog immobilier du Cabinet Fontaine Paris 8ème
28 jan

Plus les taux sont bas, plus vous gagnez des m2 sur une maison en vente à Chantilly !

maison évolution négative vert

Intéressant, non ? Il a en effet été mis en exergue que si les taux bas ont aidé bon nombre de ménages, ils leur ont surtout permis d’emprunter plus. De quoi gagner des m² supplémentaires, à n’en pas douter ! Et c’est aussi ce qu’a constaté le courtier Cafpi puisque, selon lui, le niveau du pouvoir d’achat immobilier des ménages est très élevé. Avec plus d’1 point d’encart par rapport à 2014, les taux bas sont une belle opportunité pour les acquéreurs :

• En remboursant 1 000 euros / mois, on peut aujourd’hui emprunter 198 602 euros sur vingt
ans, contre 175 677 euros en janvier 2014.

• À mensualité et durée égales, les futurs acheteurs peuvent emprunter 22 925 € de plus qu’il
y a deux ans et 6 195 euros de plus que l’année dernière !

• Par rapport à 2014, ils peuvent acheter un bien immobilier d’une valeur supérieure de + 12% !
De quoi s’offrir une pièce supplémentaire ou réaliser des travaux qui donneront du cachet au
logement.

• En Île-de-France, avec un budget de 22 925 € supplémentaires on peut acheter 4 m² de
Plus !
C’est le moment de prospecter !

Les taux très bas qui permettent d’emprunter plus
Alors, le courtier Immoprêt a souhaité savoir comment se sont comportés les acquéreurs. Comment ont-ils profité de ces taux bas ? Ont-ils sauté sur l’occasion pour souscrire des prêts plus longs afin de réduire leurs mensualités ? Et bien non, au contraire, leur choix s’est porté sur des montants de crédit plus importants. Le courtier note ainsi que, sur un an, le montant moyen emprunté enregistre une progression de +10,67 % pour s’établir aujourd’hui à 155 352 euros. Alors, vous aussi profitez-en pour acheter plus grand à Chantilly !
À noter : les taux de crédits immobiliers ont rarement été aussi bas, et pourtant, beaucoup d’emprunteurs n’ont pas encore racheté leurs prêts immobiliers. C’est le moment d’y penser ! Et pour ceux qui ont déjà renégocié leur taux de crédit, vous n’avez peut-être pas encore profité de la loi Hamon pour changer d’assurance emprunteur !

C.V. / Bazikpress © KaYann

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée